Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 08:15

S-F.

Version publié en 1972,

aux éditions Folio.

391 pages, vendu 7.80€.

 

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.

 

1984

 

"Aucune émotion n'était pure car elle était mêlée de peur et de haine. Leur embrassement avait été une bataille, leur jouissance une victoire. C'était un coup porté au Parti. C'était un acte politique."

p.170

 

J'ai reçu ce livre via Troczone l'année dernière. Une analyse en cours de français m'a donné envie de le sortir de ma PAL. 

 

G. Orwell et ses livres, ce sont des classiques, incontournables à lire... Fallait bien que je m'instruise un peu !    

 

Pour une fois, commençons d'abord par les points négatifs... J'ai trouvé quelques longueurs tout au long du roman qui plombent un peu la lecture : ces passages de politique, voire de propagande m'ont gênés. Certes, ils sont nécessaires pour la mise en place du contexte de l'histoire, pour l'ambiance pesante de la vie des personnages, etc. mais je pense que l'auteur aurait pu "dilué" un peu tout ça dans l'action pour éviter les pavés de 10 pages sur le Parti.

 

Cependant, l'ambiance lourde et oppressante est bien présente et colle vraiment à ce que j'attendais de ce roman. Orwell a su projeter ses lecteurs dans un monde complétement différent, mais presque réel : les moindres détails sont explorés, la vie quotidienne est étudiée et remodelée selon les règles du Parti... Un vrai travail de reconstitution avec une nouvelle langue (le novlangue), de nouveaux concepts (la doublepensée, l'arrêtducrime, etc)... C'est en réalité une sorte d'essai sur le monde tel qu'il pourrait devenir !

Les personnages restent humains mais doivent le cacher, l'Histoire en est à un tel point qu'il n'y a plus de Passé et que l'Avenir est déjà tout tracé : ça fait réfléchir et même si on sait que nous n'arriverons pas à cette extrémité, fait également un peu peur !

La fin est plutôt inattendue puisque la partie assez longue où Winston est enfermé dans le Ministère de l'Amour laisse place à un dénouement presque trop gentil, même léger si je peux dire ça, je ne m'imaginais en tout cas pas un tel épilogue... Ce n'est ni un point positif ni un point négatif, je ne sais pas trop comment le ressentir, je suis plutôt surprise.

 

 

Bref, un classique que l'on se doit de lire ! Même si ce roman présente certaines longueurs (néanmoins nécessaires), Orwell a fait un énorme travail sur l'invention d'un monde extrémiste mais presque réel finalement...


 

Hécléa, Snow et AccroBiblio l'ont également lu.

 

Ce livre complète la liste pour le Challenge Tour des Genres en 365 jours pour le genre Science-Fiction.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lu' a lu 29/04/2017 15:14

Je me rappelle, j'étais à fond dans l'histoire. Puis quelqu'un m'a spoilé la fin... Le dégoût total.

Riz-Deux-ZzZ 29/04/2017 16:18

Ahah, au bûcher ! :D
Honnêtement, je n'en ai plus aucun souvenir aujourd'hui...

totorosreviews 20/09/2015 03:03

je comprends qu'il faille le lire car l'univers dépeint par l'auteur est vraiment bien travaillé mais en dehors de ça je n'ai pas été particulièrement emballée.. je trouve qu'il manque quelque chose

Riz-Deux-ZzZ 20/09/2015 10:15

Je suis contente de voir que je ne suis finalement pas le vilain petit canard qui n'a pas aimé !

Lystig 11/03/2012 17:28


il faudrait que je le relise...

Marion 06/03/2012 19:28


Je n'avais pas beaucoup aimé le début, mais la suite est géniale! J'ai adoré!

pom' 06/03/2012 08:51


sa lecture est antèrieur à mon blog

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook