Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 09:41

Contemporain.

Version publiée en 2014,

aux éditions XO.

370 pages.

 

En 1972, deux secondes furent ajoutées au temps pour compenser le mouvement de rotation de la terre. Deux secondes. Cela semble insignifiant. Mais pas pour le jeune Byron Hemming fasciné par ce phénomène. Il scrute en vain le cadran de sa montre, en attente de ce moment magique où les aiguilles reculeront de deux secondes. Alors que sa mère le conduit à l'école, il croit que ce moment arrive enfin, le crie à sa mère. Et c'est l'accident... aux innombrables conséquences. Intimement persuadés que les deux secondes supplémentaires sont responsables de ce jour funeste qui a changé sa vie, Byron et James, son meilleur ami, enquêtent pour découvrir ce qui s'est véritablement produit. Mais cette enquête risque de bouleverser encore plus leur destin... 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/809397deuxsecondesdetroprjoyce.jpg

 

Tentée par le synopsis, j'ai voulu découvrir l'auteur.

 

Ce que je retiendrais principalement de ce roman, c'est la plume de R. Joyce : son écriture est poétique et fluide à la fois.

De plus, les chapitres sont courts et alternent deux points de vue différents, rendant l'ensemble dynamique et prenant.

 

Avec un certain recul, je me suis beaucoup attachée aux personnages.

Au départ, je sentais ce roman comme une simple tranche de vie mais en écrivant cet article, je trouve qu'ils sont très touchants car ils ont tous une part de tristesse enfouie. Et je pense qu'encore une fois, l'écriture n'y est pas pour rien !

Cependant, les chapitres mettant en scène Jim (qui n'est pas du tout cité dans le résumé et pas du tout introduit dans le roman) m'ont laissé perplexe jusqu'au dénouement et donc l'explication du suivi de cet homme dérangé psychologiquement...

J'ai largement préféré les passages traitant de la famille Hemming où les émotions sont décrites de manière plus enfantines à travers les yeux de Byron.

 

L'histoire telle qu'elle est présentée à l'intérieur du roman est assez différente de celle décrite dans le résumé : finalement, les deux secondes ne sont qu'un prétexte...

Cependant, la tournure que prend la vie des personnages et notamment celle de Diana Hemming, la mère est tellement poignante que les pages se tournent toutes seules.

En réalité, Rachel Joyce nous montre la déchéance d'une mère de famille de la bourgeoisie anglaise et les conséquences que le temps peut avoir sur les personnes.

 

 

En bref, c'est une bonne lecture car j'ai passé un bon moment même si je ne m'attendais pas du tout à ça à la vue du résumé... Cependant, l'écriture poétique et la « morale » de ce roman nous donne matière à réflexions sur le temps qui passe et l'idée que nous nous en faisons. Un livre qui marque !

 

 

 

Cette lecture me permet de participer à la Masse Critique Babelio, merci !

http://img4.hostingpics.net/pics/499644massecritique.jpg

 

 

et au challenge des 170 idées d'Helran, n°49 : quelque chose qui représente le temps.

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur 

 

 

 

Fiche Babelio de l'auteur Site des éditions XO

 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook