Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 09:36

Contemporaine.

Version publiée en 2004,

aux éditions Folio.

215 pages.

 

"Je n'ai aimé qu'un seul être au monde, et je l'ai tué. Elle s'appelait Hedwige. Son squelette est exposé au Muséum d'histoire naturelle. Des milliers d'enfants passent devant lui chaque année. J'ignore tout de l'enquête qui suivit sa mort. Il me semble que personne ne se douta de rien. L'analyse des viscères ne révéla aucune trace suspecte, peut-être n'y eut-il simplement pas d'enquête. Trop heureuse de trouver un sujet en parfaite condition physique, la science aura récupéré le corps et étouffé l'affaire..."

Ainsi commence le plus insolite des romans d'amour.

Mais qui est Hedwige ?

 

La girafe

 

"Je déteste les raccourcis, c'est un fait, je préfère les détours..."

 

Et bien, je ne connaissais pas cette auteure mais elle a un univers bien à elle !

Ce roman se découpe en 2 récits différents : à l'époque de Charles X, Youssef un jeune cavalier égyptien assiste au meurtre d'une girafe et décide de garder son petit. Une complicité va s'installer entre eux deux. 

De nos jours, c'est Joseph, sa mère est morte juste après sa naissance et son père l'envoie dans des pensions et des fermes pour travailler pendant son adolescence. Il se fait embaucher dans un zoo pour sa réfection mais va finalement s'occuper de la toute nouvelle girafe Hedwige. Une complicité va également naître, mais va devenir plus malsaine.

J'ai carrément préféré les parties du roman sur Youssef (malheureusement trop courtes et trop rares): elles sont simples et très bien écrites. On retrouve vraiment l'ambiance des voyages en bâteau et à pieds de l'époque. La curiosité des français envers la girafe est très bien représentée.

Les parties sur Joseph sont un peu plus brouillones dans le sens où sa vie actuelle et ses souvenirs sont mélangés. De plus, c'est un être un peu bizarre, il a des idées plutôt violentes et est un menteur invétéré, sans oublier qu'il est très porté sur le sexe. Et c'est cette dernière tare qui m'a un peu génée : il passe son temps à se masturber, en regardant un homme, une petite fille ou même les animaux... Je n'ai pas vu l'intérêt de cette sexualité dérangeante dans le roman.

Bien sûr, l'amour et le désir de cet homme pour Hedwige est le but de toute l'histoire : il va se l'approprier et devenir jaloux des autres animaux, jusqu'à tuer volontairement d'autres animaux et Hedwige elle-même assez cruellement.

En bref, ce roman est l'histoire d'un jeune homme (il a 19 ans lors de son embauche) dérangé pour des raisons plus ou moins évidentes qui s'éprend d'une girafe et va s'identifier à Youssef à travers un tableau et des archives.

J'aurais aimé que le style des chapitres sur Youssef se retrouve dans les autres chapitres.

Un petit plus tout de même : le changement de police entre les 2 personnages qui nous annonce l'époque avant même de commencer à lire le chapitre.

 

Offert par Crystal pour le swap Animaux, merci.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alix 24/06/2011 20:25



Un nouvel article publié sur irresistiblement-lecture ! Un livre sur lequel je n'espère vraiment pas tomber lors de mon oral de français, non pas qu'il manque d'interêt, bien au contraire...


Alix.



Alix 24/06/2011 20:23



Cela m'a l'air fort spécial comme histoire, je ne suis pas certaine que ça me tente...



O-litteraires 24/06/2011 17:20



Rien qu'à cause de la couverture, ce n'est pas un livre qui me donne envie de m'ouvrir. Mais c'est bien que tu l'es découvert grâce au swap. :)



  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook