Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 08:25

Biographie historique.

Edition publiée en 2011,

aux éditions Calmann-Lévy.

398 pages, vendu 21,50€.

 

Elle s'appelait Henrietta Lacks, mais les savants n'ont retenu de son nom que deux syllabes : HeLa. Elle travaillait dans les champs de tabac du sud des Etats-Unis où besognaient ses ancêtres esclaves, mais ses cellules, prélevées à son insu, sont devenues l'un des outils les plus précieux de la médecine moderne. 

Emportée par un cancer foudroyant en 1951, à l'âge de 31ans, elle a contribué sans le savoir à la mise au point du vaccin contre la polio, au décryptage des tumeurs et des virus, à la mesure des effets de la bombe atomique, et à des avancées telles que la fécondation in vitro, le clonage ou la thérapie génique.


couv50784848.jpg


"Les morts, eux, n'ont plus droit au respect de la vie privée - même si certaines parties d'eux mêmes sont encore en vie."


Je remercie les Editions Calmann-Lévy que je ne connaissais pas et Livraddict pour m'avoir donné l'occasion de participer à mon premier partenariat.

J'ai entendu parler des cellules HeLa l'année dernière en cours de Bio Cell, et quand j'ai lu le synopsis de ce livre, j'ai été curieuse de connaître la vie de cette femme noire qui a révolutionné le monde médical à son insu.

Ce livre alterne les passages médicaux avec les passages de vie de la famille Lacks, c'est une sorte d'article scientifique romancé, ça aide à rentrer dans l'histoire et à comprendre un peu tout les termes barbares (inévitables) des explications scientifiques. 

Attention, phrase choquante : J'ai pris plaisir à me rappeler mes cours de l'année dernière sur le cancer !

L'histoire est assez émouvante dans le sens où on parle ici d'une femme issue d'une famille d'esclaves dans les champs de tabac, qui a eu son premier enfant à 14 ans et s'est mariée avec son cousin... Et qui va devenir LA source principale des recherches médicales ! Je trouve ça magique, comme une revanche sur la vie, même s'il elle ne l'aura jamais vécu...

Après la mort d'Henrietta, on assiste à une "guerre" entre scientifiques et industries, à qui réussira à tirer plus de profit des cellules d'une femme qui, elle, n'avait pas assez d'argent pour se soigner...

"Si notre mère est si importante pour la science, pourquoi est-ce qu'on a même pas le droit à être couverts par la Sécu ?"

On suit réellement le cheminement de l'auteur dans son enquête, en parallèle des chapitres de la vie qu'elle a pu reconstituer avec les divers témoignages récoltés dans la famille d'Henrietta et dans le monde scientifique de l'époque.

En dehors de la chasse aux cellules HeLa, on découvre aussi petit à petit la vie et la maladie d'une des filles Lacks : Elsie, sourde et muette, diagnostiquée "idiote" et épileptique, placée dans un établissement spécialisé, morte à l'adolescence. On se rend compte des choses horribles que la ségrégation a engendré : les mauvais traitements, les expériences douteuses, etc.

Un petit plus : le dossier de photos au milieu du livre où l'on découvre des photos de famille, des souvenirs, et des images des fameuses cellules HeLa observées au microscope. On a même le droit au certificat de décés d'Henrietta. Je trouve cette petite pause très sympa, qui permet de mettre des têtes sur les noms des Lacks et des médecins avant de trop s'y perdre entre les époques et les générations...

Ainsi que les dernières pages "Que sont-ils devenus ?".

Le hic pour moi : Les derniers chapitres, où l'on suit Rebecca et Deborah dans leur enquête, sont un peu trop axés sur la religion... ça fait partie intégrante des Lacks mais ce genre de choses me met mal à l'aise...

 

Marmotte et Audrey l'ont également lu !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

o-litteraires 24/02/2011 21:39



Merci beaucoup pour l'info !
Même si je ne pense pas y participer. En général on préfère avoir ses livres, rien qu'à soi. Mais j'adore flâner dans une bibliothèque à la rechercher de couvertures ou de titres qui m'attirent.
:)



o-litteraires 18/02/2011 18:41



Je peux te demander comment tu as eu ce partenariat ? :)


Le roman en lui-même ne m'intéresse pas trop.



Love-of-book 16/02/2011 23:41



Je ne connaissais pas ce livre mais le sujet m'intéresse ! Merci pour la découverte ! ^^



Alix 16/02/2011 17:11



En lisant ton article j'ai appris quelquz chose ! Un livre qui me tente bien, surtout que je veux faire médecine, donc ce genre de chose m'intéresse beaucoup !



  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook