Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 14:05

Contemporaine.

Version publiée en 2013,

aux éditions Actes Sud.

318 pages.

 

Laura Kern est hantée par un rêve, le rêve d'une maison qui l'obsède, l'attire autant qu'elle la terrifie. En plus d'envahir ses nuits, de flouter ses jours, le rêve porte une menace : se peut-il qu'il soit le premier symptôme du mal étrange et fatal qui frappa son père, l'héritage d'une malédiction familiale auquel elle n'échappera pas ? D'autres mystères corrompent bientôt le quotidien de la jeune femme, qui travaille pour une agence immobilière à Paris plus un effet secondaire qu'une carrière. Tandis qu'elle fait visiter un appartement de l'avenue des Ternes, Laura est témoin de l'inexplicable disparition d'un enfant. Dans le combat décisif qui l'oppose à l'irrationnel, Laura résiste vaillamment, avec pour armes un poème, une pierre noire, une chanson, des souvenirs... Trouvera-t-elle dans son rêve la clé de l'énigme du réel ?

 

http://img4.hostingpics.net/pics/371306ladyhuntfrappat.jpg

 

J'avais hâte de découvrir ce roman car le résumé m’intriguait beaucoup par son côté obscur et mystérieux...

Malheureusement, ses deux points qui me faisaient envie sont ceux qui m'ont déçu.

 

Je crois que ce qui m'a le plus gêné dans cette lecture c'est le style de l'auteure.

Certains diront que c'est poétique et recherché, moi j'ai eu beaucoup de mal à la suivre (pour ne pas dire que je n'ai rien compris!) : Hélène Frappat alterne les courts chapitres traitant du présent de Laura, le personnage principal, de son passé et de ses rêves.

Autant les deux premiers points de vue m'ont intéressé, notamment à cause du sujet qui est abordé la Chorée de Huntington (maladie génétique encore très floue pour les scientifiques : quelques notions sur le sujet). 

Les chapitres sur les rêves de Laura auraient également pu me captiver si l'écriture en avait été plus structurée : j'ai eu l'impression que l'auteure nous laissait naviguer dans ces rêves sans aucune explication...

 

Fatalement, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages...

On sent réellement que le personnage de Laura est fouillé, travaillé et vraiment complexe, mais je n'ai pas su traduire ce que l'auteure a voulu faire passer à travers elle.

Les personnages secondaires sont très effacés puisqu'on suit essentiellement Laura, l'attachement est d'autant plus compliqué.

 

L'intrigue m'a également semblé assez brouillonne : la maison est la clé de ce roman mais d'autres sujets annexes viennent se greffer et embrouillent l'histoire... Laura nous parle de son père et de sa sœur mais sans vraiment nous expliquer, comme si on devait déjà savoir ce qu'elle allait nous raconter.

Ensuite, il y a l'histoire de la disparition du petit garçon, qui arrive en fait dès les premiers chapitres : pourquoi ? Dans quel but ? Quelle est l'explication finale ? Et surtout, quel rapport avec le reste ?

 

 

En bref, une déception essentiellement dûe à un manque total de compréhension du style d'Hélène Frappat... Je pense que son idée à un vrai potentiel mais malheureusement je n'ai pas su apprécier ou du moins entrer dans son style et son univers.

 

 

 

Cette lecture m'a permis de participer aux matchs de la rentrée littéraire de Price Minister : merci au site pour ce partenariat et ce concept !

http://img11.hostingpics.net/thumbs/mini_812067PMrentreeliteraire2013.png

 

 

et au challenge des 170 idées d'Helran, n°1 : une chaussure.

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

 

Pour aller plus loin : Les autres livres des matchs de la rentrée littéraire

 

 

Fiche Babelio de l'auteur – Site des éditions 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

http://www.nouslisons.fr/on/images/button150x60.png

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Déceptions
commenter cet article

commentaires

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook