Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 09:34

Ou comment kidnapper un mari quand on n'a rien pour plaire.

 

Contemporaine.

Version publiée en 2011,

aux éditions 10/18,

domaine Etranger.

219 pages.

 

 

Dans le Northumberland, depuis des générations, les dames Grope font régner la terreur autour d'elles. 

Signes distinctifs : un physique ingrat, une nature antipathique et des pulsions castratrices inversement proportionnelles à leur volonté de se reproduire. Qu'à cela ne tienne !

Chez les Grope, on kidnappe les hommes de mère en fille. Une coutume familiale dont le jeune Esmond Burnes va faire les frais...

Forcé de se réfugier chez son oncle suite à une agression alcoolisée de son père, l'innocent garçon va tomber entre les griffes de sa tante Belinda, née Grope, épouse frustrée et ménagère forcenée...

Disparitions suspectes, soûleries aggravées et torrides accés de folie... Même la police va perdre le fil.

 

Le gang des mégères inapprivoisées

 

Et bien, c'est un livre surprenant !

En effet, en lisant tout d'abord le titre et ensuite le résumé, on s'attend à voir des hommes soumis par des sorcières, où seules ces femmes peuvent donner leurs avis, ...

Et en fait pas du tout !!

Sans vouloir vous dévoiler tout le livre, mais le résumé est un peu à l'opposé du livre en lui même... (le suspens hein !!)

L'effet de surprise passé, l'humour décapant typiquement anglais est bien sûr présent tout au long du roman avec des scènes rocambolesques et improbables. Sans parler des personnages hauts en couleurs : la mère du héros qui se croit perpétuellement dans un roman à l'eau de rose, un père qui hait sa femme et passe ses soirées au pub pour ne pas tuer son fils, un oncle mafieux sur les bords propriétaire d'un abbattoir self-service, et une tante née Grope qui sort un peu du lot, qui est belle et déroge aux règles de la famille... Avec ça, le héros, Esmond ne peut être qu'un peu dérangé, et ben pas tant que ça ! Plutôt calme et normal, couvé par sa mère et detesté par son père, il est le seul personnage qui n'est pas complétement déjanté.

En conclusion, un résumé mensonger pour un roman drôle mais pas aussi surprenant que l'on imaginait avant d'ouvrir le livre... C'est dommage !

Cependant, il paraît que ses autres livres (Wilt par exemple, qui est dans ma LAL) sont plus dans l'esprit recherché, je n'abandonne donc pas ! =)

 

Snow, Plume et TuLisQuoi l'ont également lu.

 

Cette lecture participe au challenge God Save The Livre.

Challenge God Save The Livre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

livr0ns-n0us 24/05/2011 15:09



Celui-là, je le ferai bien figurer dans le topic "couvertures atroces" =D



Alix 22/05/2011 12:31



Malgré l'avis que tu en donnes, je vais tout de même reprendre ce livre !


J'ai lu Wilt III (ils peuvent se lire indépendement, bien qu'il vaille mieux, je pense les lire à la suite), c'est rigolo si on est sensible à l'humour anglais, donc je ne peux que te les
conseiller



O-litteraires 22/05/2011 11:39



J'avoue que ton avis me refroidis un peu.



Love-of-book 20/05/2011 10:54



ça a l'air super marrant ! ^^



  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook