Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 09:29

Horreur.

Version publiée en 2011,

aux éditions Milady.

762 pages.

 

Coup-de-coeur

 

Crickley Hall : une vieille demeure comme on n en trouve que dans les régions reculées de l'Angleterre. Vaste et sinistre, elle a même l'air un peu menaçant.
Lorsque Gabe et Eve Caleigh viennent s'y installer avec leurs deux petites filles, ils espèrent y trouver la paix, et tourner la page sur le terrible malheur qui a frappé leur famille.
Mais quelque chose ne va pas... Bientôt des bruits inexplicables les arrachent au sommeil. Les enfants sont les seuls témoins d'étranges apparitions. Et, chaque matin, la porte de la cave est entrouverte alors qu on l avait fermée la veille.
Cette maison est le dernier endroit que les Caleigh auraient dû choisir. L'horreur qui les y attend dépasse tout ce qu ils pouvaient imaginer.
Oserez-vous affronter le terrifiant secret de Crickley Hall ?

 

http://img11.hostingpics.net/pics/444162LeSecretdeCrickleyHall.png

 

Dans ma PAL depuis bien trop longtemps, j'ai décidé de le sortir suite à la vidéo de Caro pour une lecture commune : je viendrais à bout de ce pavé !

 

 

Je ne connaissais pas du tout l'auteur ni son style et je suis agréablement surprise : c'est très fluide malgré de nombreuses descriptions. Je pense qu'elles sont nécessaires pour poser l'ambiance.

Ce que j'apprécie surtout c'est qu'on est direct dans l'histoire avec les petits détails qui font frissonner.
De plus, l'auteur sait faire tourner les pages avec des fins de chapitres pleines de suspense à chaque fois.


Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé Gabe et Loren... J'ai beaucoup de mal avec Eve par contre, elle m'a gonflé tout le long du roman avec ses changements d'humeurs et d'avis.

Percy est très touchant de par son vécu et sa relation avec Crickley Hall : il se cramponne à cette maison pour ne pas oublier quelques beaux souvenirs.

Les autres personnages secondaires sont plus en retrait même si certains d'entre eux prennent de l'ampleur lors du dénouement. Cependant, j'aurais aimé qu'on en apprenne plus sur Magda, notamment qu'on s'attarde sur sa psychologie car elle semble très intéressante lors des deux chapitres qui lui sont consacrés et puis finalement, l'auteur la délaisse par la suite pour n'y revenir que brièvement dans l'épilogue.


L'histoire de la maison est très originale, touchante également car la présence d'enfants dans l'intrigue rajoute toujours une touche d'empathie au lecteur.

Même si le suspense est présent dans chaque page du roman, certains chapitres sont un cran au-dessus : ils pourraient être tirés d'un film d'horreur tellement la plume est précise et l'ambiance oppressante.

Seul petit bémol que je pourrais donner à ce livre : je suis déçue que les deux intrigues que l'on découvre au départ ne soit pas liées... A la moitié du livre, on comprend qu'une des deux est seulement là pour servir l'autre et apporter encore un peu plus de compassion pour les personnages. C'est dommage car, même s'il aurait été difficile de raccrocher les intrigues entre elles, elles étaient toutes les deux très intéressantes.

Néanmoins, je remercie l'auteur d'avoir écrit une fin digne du reste du roman et non une fin trop heureuse qui ne collerait pas du tout à ce qu'on vient de lire : l'épilogue laisse en suspens quelques mystères sur l'avenir de Crickley Hall et entrevoir que la maison n'a pas fini d’apeurer les personnes qui y rentrent.

 

 

En bref, cette lecture est un petit coup de cœur. L'écriture de James Herbert est parfaite pour instiller une ambiance glauque et malsaine et son imagination donne lieu à une intrigue parfaite pour Halloween. Il sait faire durer le suspense jusqu'au dénouement en faisant de chaque petit détail un point déterminant. Certains chapitres vous feront frissonner tandis que l'épilogue ne vous laissera pas indifférent.

 

 

 

Cette lecture est une LC organisée par CaroVerdeLivre, Qui m'aime me suive (Semaine 43) et me permet de participer au challenge Lire sous la contrainte : Nom propre d'un lieu

http://img4.hostingpics.net/pics/355682Nompropredelieu.jpg

 

et au challenge gourmand de Lecture-addict, le café (lu en octobre) : «- Percy, voulez-vous du café, ou du thé ? Lui proposa-t-elle.»

http://img15.hostingpics.net/pics/601573challengegourmand.png

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

 

 

Site de l'auteur Site des éditions Milady

 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

http://www.nouslisons.fr/on/images/button150x60.png

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

totorosreviews 12/12/2015 22:37

j'ai adoré! mon James Herbert préféré!

Riz-Deux-ZzZ 13/12/2015 09:13

C'est mon premier, mais sûrement pas mon dernier !

Philippe D 10/11/2014 21:01


Je ne connais pas du tout mais, d'après ce que tu en dis, ce livre pourrait me plaire.


Merci pour ta participation à mon challenge et bonne semaine. 

Riz-Deux-ZzZ 11/11/2014 10:37



Merci d'être passé et à très vite !



  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook