Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 11:39

Policier.

Publié en octobre 1983 chez Gallimard Série Noire.

282 pages.

 

Elle avait perdu sa petite fille, une nuit, dans Central Park, et depuis, déguisée en clocharde, elle parcourait le New York des paumés, des violeurs et des pochards pour essayer de trouver une piste. Ca devenait une obsession, un combat contre la nuit, une chasse aux ombres ricanantes dans le parc malfaisant où son enfant, elle en était sûre, continuait à rôder, mais dans quel état ?

 

les-enfants-de-la-nuit.jpg

 

Suite à ma petite déception lors de mon dernier passage à la bibliothèque, j'ai tout de même retenté le coup... Et j'ai bien fait ! Même édition, même collection mais le suspense était là pour le roman de T. Chastain.

Lilia vit à New York, près de Central Park avec sa fille, Jennifer. Invitée à une soirée très importante, Lilia essaye de "refourguer" Jennifer à son père, en vain. La petite fille a entendu la conversation tendue entre ses parents, mais suit tout de même sa mère à la soirée... En revenant, la voiture tombe en panne et Jennifer disparaît pendant que Lilia part chercher de l'aide.

La mère est effondrée, ses amis la soutiennent et la police fait tout ce qu'elle peut pour retrouver la petite Jennifer. Lilia n'en peut plus et elle décide alors de la chercher elle-même, pour cela elle devra s'intégrer à la population nocturne de Central Park : les clochards.

L'histoire est quand même très centrée sur Lilia et ses sentiments mais l'enquête sur la disparition de l'enfant et sur les possibles suspects reste présente au fil des chapitres. Même si le dénouement est, je trouve, assez vite déballé et donne l'impression que l'auteur a voulu vite en finir, il en reste tout de même très étonnant puisqu'il se déroule du point de vue de Jennifer, alors que la totalité du roman est vécu par Lilia...

Ce n'est toujours pas un coup de coeur mais c'est tout de même une bonne surprise pour ce vieux roman des années 80 ! 

Emprunté à la médiathèque pour la troisième session du Challenge Un Mot, Des Titres (mot : nuit).

 

Challenge Un mot, des titres

Partager cet article

Repost 0

commentaires

calypso 15/10/2011 17:30



Bon, je t'avoue que je n'aurais pas du tout été attirée par la couverture... comme quoi, il faut toujours se méfier des apparences !


Merci d'avoir participé à cette session !



Riz-Deux-ZzZ 15/10/2011 20:45



Ben j'ai appris à faire abstraction des couvertures hyper moches/complétement hors sujet de certains livres...



  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook