Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 17:08

Horreur.

Version publiée en 1992,

aux éditions J'ai Lu.

317 pages.

 

Un coin sympa. Oui, ce lac bordé de pins aurait pu être un coin sympa pour des vacances. Idyllique, même. Becky et Monty sont venus s'y réfugier pour tenter de rebâtir leur couple et d'oublier l'horreur de ce viol dont Becky a été victime sous les yeux de son mari. Un mari qui n'a pas eu le courage de s'interposer... Mais comment chasser pareil souvenir? Becky fait d'horribles cauchemars, des visions qui lui semblent prémonitoires. Rien n'est fini, ça ne fait que commencer. Car même si l'auteur du viol s'est pendu en prison, il a laissé derrière lui un terrifiant héritage. Le démon qui le possédait va hanter ses acolytes. Ces derniers, des adolescents désaxés, croyant venger leur complice en poursuivant Becky, vont en fait devenir les instruments démoniaques de cette monstrueuse entité. Ils vont devenir les Enfants du rasoir.

 

Les-enfants-du-rasoir.jpg

 

«Du sang est passé sous les ponts. Oublie ça.»

p.76

 

 

Cette chronique va être, à mon avis, très courte pour vous (et très compliquée à écrire pour moi!). En effet, j'ai lu ce livre assez vite (2 jours) mais l'histoire ne m'a pas intéressée ni plu.

 

Le style de l'auteur est agréable, néanmoins, son vocabulaire est assez familier voire grossier (à voir si c'est seulement pour ce roman ou si c'est régulier...).

 

Les personnages, eux, sont clichés au possible ! Le mari lâche et peureux, la femme violée qui se sent bafouée et ne veut plus que personne ne la touche... Sans oublier des jeunes dépravés et dérangés, au volant d'une vieille Chevrolet, tout ce qu'il y a de plus américain !! Le côté fantastique du roman aurait pu être sympa si il avait été un peu plus fouillé : Becky fait des rêves qui semblent prémonitoires depuis son viol... Pourquoi ? De plus, l'effet que cet événement aurait pu donner tombe malheureusement à l'eau très vite puisque l'on comprend rapidement que ses rêves ne la vise pas elle et son mari mais bien la bande de jeunes... (Ce n'est pas un spoiler, vous le devinerez sans doute aussi dès le début!)

 

L'intrigue est simple, mais l'auteur n'est pas allé jusqu'au bout pour moi... Cette fameuse bande de jeunes a violé Becky il y a quelques temps et décide de revenir pour venger le mec qui est allé en prison et s'y est suicidé, soit. Mais pourquoi elle en particulier ? Et pourquoi Clyde (le suicidé) s'est-il suicidé (justement) dans sa geôle s'il était si puissant et si au dessus de tout le monde qu'il le disait et le pensait ? Bref, des questions qui ne sont pas développées, ni même abordées d'ailleurs...

 

En bref, un livre d'épouvante cliché où l'horreur et les scènes de violence gratuite sont privilégiées à l'histoire de fond qui aurait pu être utile au développement et à l'intérêt de ce roman...

 

Tristhenya l'a également lu.

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

J'ai lu ce livre pour le challenge Un mot, des titres session 10 : mot « enfant ».

 

Challenge Un mot, des titres

 

Pour aller plus loin : Un autre livre de Lansdale se trouve dans ma wish-list, il s'agit de Marécages, un policier cette fois... 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Déceptions
commenter cet article

commentaires

calypso 12/09/2012 18:28


Du coup, je ne vais pas retenir ce titre...


Merci pour ta participation !

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook