Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 14:44

Policier.

Version publié en 2003,

aux éditions LGF.

221 pages, vendu 5.00€.

 

Désemparé à la mort de sa femme, sans emploi et à bout de ressources, François Lecoin va céder à la tentation du chantage. Un chantage qu'il a l'occasion d'exercer contre son propre frère, le brillant avocat en quête d'une carrière politique.

Ainsi s'ouvre pour lui une nouvelle vie, quitte à exercer le pire des métiers : celui qui fait commerce du scandale, e la calomnie et de la diffamation. Jusqu'au moment où ses manoeuvres se retourneront contre lui...

 

les 4 jours du pauvre homme

 

 

J'ai emprunté ce livre à la médiathèque.

 

Le résumé et le genre dans lequel ce livre est placé nous promet une enquête policière (donc une histoire louche)... Et en fait, j'attends toujours !

François Lecoin nous est tout d'abord décrit comme un chômeur avec un enfant à charge, une femme mourante à l'hôpital, des soucis d'argent et d'alcool. Ce qui paraît comme une amorce du roman va en fait tenir sur la moitié des pages de ce livre : on suit la déchéance, la honte, les mensonges et les humiliations de cet homme pendant 2 jours, jusqu'à la mort de sa femme et son entretien avec sa belle-soeur.

Puis vient la 2ème partie du roman, nous avons fait un bond de 3 ans, François Lecoin est riche, patron d'un journal à scandales, suivi et surveillé par la police pour les moyens douteux mis en place pour décrocher des secrets de hauts dirigeants et les afficher à tout-Paris... On pourrait dire que l'histoire policière commence vraiment ici, mais elle démarre quand même très doucement (et il ne nous reste que 100 pages à lire...). 

 

Les personnages ne m'ont pas paru réellement attachants, certains sont au fond du trou et se lamentent à longueur de journée, d'autres sont haut placés et le montrent à qui veut le voir... C'est cliché et malgré que ce roman ne soit pas bien long, cela devient quand même lourd ! 

Le personnage principal est, je trouve, le plus énervant : pauvre au début du roman, il se lamente jour après jour au bar du coin ; devenu riche, il se croit tout permis... LE mec à qui on aurait envie de foutre des baffes quoi !

 

 

La fin, on aurait pu le deviner, est précipitée si on considère ce roman comme un policier (ben oui, résoudre une enquête en moins de 100 pages c'est un peu compliqué...), et banale si on le considère plutôt comme un roman classique : un nouveau drame arrive, le personnage principal finit par réagir et faire le bon choix...

 

 

Bref, un roman à lire dans une optique de roman classique et non pas de policier, sinon on est vite déçu ! 


      PS : Après relecture de l'avis, je me trouve assez méchante dans certains propos et j'en suis désolée, mais je n'arrive pas à exprimer autrement mes impressions sur ce livre... Si vous avez lu ce livre, je serais heureuse de connaître votre avis !

 

J'ai lu ce roman dans le cadre de la session 7 du Challenge Un mot, des titres (pour le mot "jour").

Challenge Un mot, des titres

Partager cet article

Repost 0

commentaires

O-litteraires 25/04/2012 20:14


Ca fait un petit moment que je n'ai pas laissé de commentaires sur ton blog, même si je passe de temps en temps ! :)
J'ai lu un roman de Simenon et j'avais bien aimé. Tu devrais peut-être essayer d'en lire d'autres si tu as l'occasion.
Je vois que tu lis La nostalgie de l'ange ! Je viendrai voir ton avis quand tu auras fini !

Riz-Deux-ZzZ 26/04/2012 12:03



Oo moi aussi, et pourtant je passe presque tous les jours chez toi... -_-"


Oui, je vais tenter d'autres titres de l'auteur parce que beaucoup de monde en dit du bien... Disons que j'ai été déçue par la fausse idée que je m'étais faite de ce roman, donc ce n'est pas
vraiment objectif !


J'ai bientot fini La nostalgie de l'ange, je traîne un peu, j'ai du mal à accrocher à certains moments... ma chronique sera publiée la semaine prochaine je pense.



calypso 15/04/2012 15:30


Quand ça ne plaît pas, ça ne plaît pas ! C'est bien ne pas mâcher ses mots.


Merci encore une fois pour ce come-back ! ;)

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook