Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 12:08

Thriller.

Version publiée en 2009,

aux éditions LGF.

309 pages.

 

Josy, la fille du psychanalyste Viktor Larenz, souffre d'une maladie inconnue et disparaît mystérieusement. Quatre ans ont passé, Larenz s'est retiré sur une île au nord de l'Allemagne et reçoit la visite d'une romancière qui souffre d'une forme rare de schizophrénie : les personnages qu'elle invente prennent vie et son dernier roman ressemble étrangement à l'histoire de Josy... 

 

http://img11.hostingpics.net/pics/753686thrapiefitzek.jpg

 

Un tout nouvel auteur de thriller qui encense la blogo... il fallait que je me penche un peu plus sur la question !

 

La plume de S. Fitzek est fluide et efficace. Les chapitres sont très courts et le suspense présent tout au long de la lecture.

On sent dés le départ que l'auteur va nous plonger dans un roman psychologique où il veut nous perdre, c'est exactement le genre de lecture que j'aime !

 

Les personnages sont très difficiles à cerner : le lecteur ne sait pas s'il est dans la vérité ou dans le faux, dans le présent ou le passé...

Je me suis sentie très déstabilisée durant tout le roman, on sent qu'il y a un problème mais impossible de mettre le doigt dessus.

Anna, la romancière semble très dérangée et rajoute une part de mystère au récit déjà assez flou.

 

L'intrigue est très originale et complexe. Les romans psychologiques sont souvent construits de la même façon mais ici l'auteur sait mettre sa touche personnelle pour happer le lecteur.

Malheureusement, le dénouement m'a laissé perplexe : la fin n'est pas vraiment une fin dans le sens où toutes les explications ne nous sont pas données... Ce que je trouve dommage pour un thriller psychologique qui s'appuie sur des détails et des subtilités. 

J'aurais aimé que l'auteur développe un peu plus les dernières pages, pour que j'ai le coup de cœur auquel je m'attendais au départ. 

Cependant, l'intrigue est riche et on sent un vrai travail de l'auteur sur tout le roman. 

 

 

En bref, un bon premier thriller, psychologique qui plus est. Néanmoins, il m'a manqué une fin détaillée par rapport aux nombreux mystères que S. Fitzek inclut au fil des pages... Il laisse le lecteur à ses propres conclusions, malgré un vrai travail sur les relations entre les personnages.

 

 

 

Cette lecture me permet de participer à la LC organisée par Stephanie.

 

et au challenge des 170 idées d'Helran, n°6 : objet d'enfance.

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur 

 

 

 

Fiche Babelio de l'auteurSite des éditions LGF 

 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

stephanie plaisir de lire 22/04/2014 23:02


j'ai moi aussi passé un bon moment, jusqu'aux dernières pages qui m'ont un peu déçue ! elles manquent de précisions et sont presque inutiles à l'intrigue qui restait très bonne sans !


merci d'avoir participé à cette lecture !

crokbook 21/04/2014 13:41


Pareil, je m'attendais à ce que cela soit un coup de coeut et la fin ne m'a pas autant bluffer comme je l'attendais. Dommage.


Bon lundi de Pâques bisousss

stelphique 21/04/2014 13:25


sympa cette chronique...c'est vrai que la fin est plutot decevante pour le manque d'explications........a bientot pour d'autres lectures!

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook