Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 08:53

Classique.

Version publiée en 2004,

aux éditions Pocket,

collection Classiques à petits prix.

287 pages.

 

Thérèse a été élevée par sa tante dans le but d'épouser son cousin, un homme au tempérament maladif. Bientôt, elle ne supporte plus cette vie cloîtrée, ni ce sinistre passage du Pont-Neuf où Mme Raquin installe sa mercerie. Toute sa sensualité refoulée s'éveille au contact de Laurent, un peintre raté dont elle devient la maîtresse. Les amants décident de noyer le mari.

L'âpreté, la sexualité, le crime. Zola est déjà Zola dans ce mélange puissant de roman noir et de tragédie, dans cet implacable réalisme social et humain.

9782253010074FS

"- Les gens meurent quelquefois, murmura-t-elle enfin. Seulement, c'est dangereux pour ceux qui survivent."

 

Depuis le temps que je voulais me replonger dans du Zola (depuis la 3ème en fait !), c'est fait et je n'en suis pas déçue !

On retrouve bien le style de l'auteur dés les premières lignes : ses descriptions parfaites des endroits et des personnages qu'il met en scène (et qui déplaisent à tellement...), moi j'adore ! Ces descriptions suffisent à nous raconter une histoire, pas de dialogues inutiles ni de conversations futiles.

Mais parlons maintenant de l'histoire en elle même. Thérèse, enfant rêvant à jouer dans les prés, est recueillie par sa tante et doit vivre à l'image de son cousin, malade et gavé de médicaments. Cette enfance refoulée va engendrer une jeune femme renfermée, froide et n'ayant plus le goût à rien. Evidemment, elle sera mariée à son cousin Camille.

On est alors face à la vie - tellement vide - d'une femme enlaidie par des frustations et du dégoût pour son mari, sa tante, son métier, ...

Ce roman est un roman d'amour, bien que la relation adultère soit décrite comme brutale et brulante. On sent un amour fusionnel entre les 2 amants, un amour qui va les détruire en les poussant à tuer le mari.

Tout au long du livre, les sentiments de tous les jours (l'amour, la haine, la jalousie) sont décuplés, ces sentiments légitimes deviennent violents et destructeurs.

Zola nous livre en fait une sorte de morale à sa manière, l'amour et le désir ne sont pas plus fort que la culpabilité. En effet, la passion qui a poussé les amants au crime va subitement s'éteindre et laisser place à la peur, le repoussement et les accusations. 

La fin est prévisible dans le sens où les sentiments des deux personnages sont tellement forts et qu'il n'y a qu'une seule issue possible, cependant, je l'aurais imaginé moins "romantique" si je peux dire ça comme ça... Enfin, je n'en dis pas plus ! ,)

 

Lu dans le cadre du Challenge Petit Bac

59180916

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anasthassia =) 05/03/2012 22:30


Je cherchais du courage pour me lancer dans cette lecture obligatoire en français (je suis en 2nde), et grâce à ton avis j'ai beaucoup plus envie de le lire, merci :)


En fait c'est pas que je ne veuille pas le lire (au contraire ça me plairais de découvrir enfin cet auteur ultraconnu ^^) mais avec les avis dégoûtés de ceux qui l'ont déjà lu dans ma classe, ça
m'a découragé.. pff ils ont aucun goût c'est tout :p (c'est en tout cas ce que je me dis quand je lis ton avis )

Riz-Deux-ZzZ 06/03/2012 09:03



Ben moins je sais que j'ai dû lire Germinal en 3ème pour le français aussi, et j'ai tout de suite accroché ! Mais après c'est pas dit que toi aussi tu aimes, c'est vrai que Zola a un style assez
descriptif qui peut paraître ennuyeux pour certains...



Alix 25/03/2011 08:55



Je ne crois pas avoir lu Zola, ou alors il y a fort longtemps, en primaire, un livre relatant l'histoire d'un chat et d'une mouette, mais je dois confondre...



O-litteraires 14/03/2011 17:39



J'adore Will Smith aussi, donc tout les films où il joue (sauf Hancock c'était moyen).
Sinon pour le roman, il y a aucune raison d'avoir peur d'être déçu, vu que c'est complétement différent. C'est juste une autre histoire. :)



Love-of-book 12/03/2011 23:32



Tu me donne envie ! =D



livr0ns-n0us 10/03/2011 09:11



Tu m'a donné envie de relire du Zola ! =)


C'est dommage cette étiquette d'écrivain peu accessible et de lecture contrainte attachée à Zola, je sais que j'avais lu l'Assomoir un peu par obligation au début et qu'au final j'ai adoré !


Il ne me reste plus qu'à aller piocher dans la bibliothèque de mes grands-parents qui ont toute la saga des Rougon-Macquart =)



  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook