Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 09:13

Drame contemporain.

Version publiée en 2007,

aux éditions J'ai Lu.

223 pages.

 

Dans un quartier résidentiel et huppé de Grosse-Pointe (Michigan), cinq soeurs, des adolescentes entre 13 et 17 ans, se suicident en l'espace d'une année. 

Cécilia, la plus jeune, ouvre le bal. Les autres l'imiteront un an après. Entre-temps, les gamins du voisinage auront vécu et souffert avec elles... à distance. Ce suicide les aura tant marqués qu'une vingtaine d'années plus tard, alors qu'ils frôlent les quarante ans, ceux-ci mèneront une enquête dans l'espoir un peu fou d'éclaircir toute cette affaire.

Ce récit en est le résultat, la reconstitution la plus minutieuse et la fidèle possible d'une année pour le moins particulière. Tous les témoins, les animès comme les objets les plus dérisoires, sont donc convoqués.

 

Virgin Suicides

 

"On voit bien, docteur, dit-elle, que vous n'avez jamais été une fille de treize ans."

 

J'avais déjà vu l'adaptation cinématographique étant plus jeune, et je n'en avais gardé qu'un faible souvenir, un film bizarre narrant une histoire bizarre...

En ouvrant ce livre, on a l'impression d'ouvrir un dossier judiciaire, on nous parle de pièces à conviction, d'indices, etc. Les jeunes voisins des Lisbon, fascinés par ces 5 jeunes filles de famille catholique, cloîtrées par leur mère telles des bonnes soeurs dans un couvent, passent leur temps libre à observer les faits et gestes de cette maison au début ordinaire.

Très vite vient le premier suicide, celui de Cécilia, qui déclenchera chez les Lisbon, une longue déchéance, et chez les voisins, une curiosité décuplée.

On suit ensuite les 4 soeurs restantes, ainsi que leurs parents, à travers les témoignages des voisins et des professeurs. 

Un seul détail m'a déçue, l'histoire n'est pas vraiment une enquête, plutôt des détails de personnes ayant croisées un jour les jeunes filles. La bande de gamins les observant sont plus obsédés par les sous-vêtements et le maquillage des soeurs plutôt que par leurs véritables problèmes. Une année se passe ainsi, on voie la famille Lisbon se liquéfier petit à petit, la maison se dégrade également de jour en jour.

Le dernier chapitre (il n'y en a que 5 parmi les 233 pages) est plus humain, moins distant. La fin, elle, est prévisible, même si la mise en scène peut nous faire douter du drame qui se prépare...

En conclusion, une roman qui se lit plutôt vite du fait qu'il soit présenté comme une enquête. Le peu de souvenirs qu'il me reste du film est assez fidèle à ce que je viens de lire.

Un dernier petit bémol : la cause réelle des suicides n'est pas clairement écrite étant donné qu'à aucun moment, les filles donnent leurs points de vue sur cette histoire... Seules des hypothèses sont distillées tout au long du roman, prenant comme cliché le mal-être des adolescents... 

 

L'adaptation ciné dont je parlais

De Sofia Coppola avec Kirsten Dunst et Josh Hartnett (1999) 

(Et maintenant, j'ai envie de le regarder !!)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alix 12/05/2011 08:54



On m'a assez parlé du film, mais assez peu du livre. Si au départ cela me tentait bien, la critique que tu en fais ne m'attire en revanche plus du tout.



Nelfe 10/05/2011 09:56



J'ai de très bons souvenirs de ce film. Je ne l'ai pas revu depuis son passage au cinéma (donc ça date ^^) mais c'est un très bon long métrage (en même temps c'est Coppola!).


Je me le note pour le revoir bientôt (merci de me l'avoir remit en tête :) )


Par contre je n'ai jamais lu le roman...



O-litteraires 07/05/2011 23:13



C'est un livre que je compte bien lire un jour !


Je suis super contente que La nuit du verseau te plaise. :)



love-of-book 07/05/2011 09:39



J'ai essayé de lire ce livre et je n'ai pas du tout aimé ...



gridelle 06/05/2011 18:13



très bon souvenir....



  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook