Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 17:10

IMM

 

 

Ca y est, les vidéos sont de retour !! =)

 

 

~ Qu'est-ce que j'ai reçu en troc ? ~

 

  • Un jour, tu verras de M. Higgins Clark sur Troczone.

 

 

 

~ Qu'est-ce qu'on m'a offert ? ~

 

Masse Critique Babelio :

  • Deux secondes de trop de R. Joyce

 

Les Nouveaux Auteurs :

  • Manuscrit pour le Prix Femme Actuelle 2014 (thriller)

 

 

 

~ Et enfin, pour quoi j'ai craqué ? ~

 

Téléchargements Kindle (gratuits) :

  • La boîte en carton de A. Conan Doyle

  • Chroniques lunaires, tome 0 : Il était une fois... Cinder de M. Meyer

  • La maison de la sorcière de Lovecraft

  • Miss Fairchild de N. Eawy

 

Vente privée Michel Lafon :

  • L'échange de B. Yovannof

  • Enfants de la paranoïa de T. Shane

  • Traqué, tome 1 de A. Fukuda

  • Hantée, tome 1 : Les ombres de la ville de M. Johnson

 

 

 

 

 

 

______

 

 

Bilan

 

~ Qu'est-ce que j'ai lu ? ~

 

En février, j'ai lu 3 livres... Ce qui fait un total de 454 pages seulement...

 

Ma lecture en cours : Deux secondes de trop de R. Joyce


 

 

~ Qu'est-ce que j'ai chroniqué ? ~

 

 

 

 

~ Où en sont mes challenges et LC ? ~

 

Vous pouvez retrouver tous mes challenges dans la rubrique « Je challenges, tu challenges, ... »

  • Challenge Un mot, des titres : Session 22 «chanson» → 1 livre lu.

  • Challenge Bookineurs en couleurs : Session 9 PAL Noire bis → 1 livre lu sur 8 prévus.

  • Challenge des 170 idées → 24/170 idées (+1 ce mois-ci).

  • Challenge Jacques a dit : Session Février « au moins un adjectif » → 1 livre lu.

  • Challenge Lire sous la contraire : GN+GN (deux groupes nominaux) → 2 livres lus.

  • LC du mois de février : 2 prévues mais j'ai dû abandonner par manque de temps.

    1 LC prévue pour le mois de mars : Meutres pour rédemption de K. Giebel.

 

 

 

N'hésitez pas à me raconter à votre tour ce que vous avez reçu et lu !

 


Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Bilan du mois
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 18:57

Saga Penelope Green, tome 1.

 

Policier Jeunesse.

Version publiée en 2011,

aux éditions Casterman.

312 pages.

 

NOM : Green
PRÉNOM : Pénélope
SITUATION FAMILIALE : orpheline, unique héritière du journaliste James Alec Green
AMBITION (SCANDALEUSE) : devenir journaliste
SIGNES PARTICULIERS : une envie d'étrangler son prétendant, cette endive de Wilfrid, et un goût prononcé pour l'aventure et le danger.

Pénélope Green décide de reprendre une mystérieuse enquête de son père : le dossier FOXGLOVE COURT. Quel terrible secret va-t-elle découvrir, dans les bas-fonds de Londres ?

 

http://img15.hostingpics.net/pics/268685PenelopeGreenT1emprunt.jpg

 

Je ne connaissais pas du tout cette saga jeunesse... L'héroïne rebelle pour son époque m'a attiré.

 

Ce roman jeunesse est fluide mais le style est tout de même assez recherché.

Les descriptions des quartiers et des us de l'époque sont plutôt complètes : on retrouve la misère des bas-quartiers ainsi que la bienséance de la bourgeoisie.

 

Comme je l'ai dit, l'héroïne me plaisait déjà dès le résumé... Et dans les 300 pages du roman, elle ne m'a pas déçue !

En avance pour son époque, avec l'envie de continuer à faire vivre son père à travers ses propres articles et enquêtes, Pénélope est touchante et attachante.

Les autres personnages sont un peu moins mis en avant mais restent quand même importants dans l'affaire Foxglove Court.

J'ai été surprise de voir que l'auteur avait choisi de développer un certain nombre de protagonistes : certains sont seulement nommés mais revêtent une importance au moment du dénouement.

 

L'intrigue est bien menée et le suspense est présent.

D’après le titre, on s'attend à un univers musical mais l'histoire est écrite de façon à ce que le lecteur soit surpris du déroulement de l'enquête, des proportions et des tournants qu'elle prend.

 

 

En bref, j'ai été surprise du début à la fin ! Au départ, par la plume travaillée de l'auteur, et finalement par l'intrigue qui s'étoffe au fil des pages pour arriver à un dénouement plein de suspense. L'héroïne haute en couleurs promet des suites pleine d'action.

 

 

 

Cette lecture me permet de participer au challenge des 170 idées d'Helran, n° 82 : un lampadaire.

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

au challenge Un mot, des titres de Calyspo : chanson.

Challenge Un mot, des titres

 

au challenge Jacques a dit : au moins un adjectif

http://img11.hostingpics.net/pics/306180ChallengeJacquesadit.jpg

 

et au challenge Lire sous la contrainte : GN+GN (2 groupes nominaux)

http://img15.hostingpics.net/pics/682004Liresouslacontraintesession13.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur – Les autres tomes de la saga 

 

 

 

Fiche Babelio de l'auteur Site des éditions Casterman 


 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

http://img4.hostingpics.net/pics/785118402952369640.jpg

 

 

 

Repost 0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 21:17

Saga Erlendur Sveinsson , tome 11.

 

Policier.

Version publiée en 2012,

aux éditions Métailié (Noir).

319 pages.

 

La Muraille de lave à laquelle fait allusion le titre est une falaise de basalte au pied de laquelle un tourbillon violent engloutit toutes les embarcations qui s’approchent, c’est aussi le surnom qui a été donné au siège social d’une grande banque, à l’architecture sombre et aux pratiques discutables.

Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance et il a disparu, mais son équipe continue à travailler. Tandis que Elinborg, la fine cuisinière, s’occupe d’une affaire de viol (La Rivière noire), Sigurdur Oli, le moderne formé aux États-Unis, reconnaît par hasard dans la rue l’un des témoins de l’affaire de pédophilie en partie résolue dans La Voix. Ce même jour, un ami lui demande d’aider un couple de cadres qui, pratiquant l’échangisme, fait l’objet d’un chantage. Troublé par ses problèmes de nouveau divorcé, Sigurdur Oli va cependant aller jusqu’au bout d’une histoire qui lui révèle la cupidité qui s’est emparée de la société islandaise avec l’expansion mondiale des modèles financiers.

 

http://img11.hostingpics.net/pics/683079Lamurailledelave.jpg

 

J'avais hâte de découvrir cet auteur... Malheureusement, je ressors de cette lecture assez déçue, notamment à cause d'un manque d'informations.

En effet, ce roman est en fait le 11ème tome des enquêtes de Erlendur Sveinsson : forcément, j'ai eu un peu de mal à suivre ! (Le résumé ci-dessus n'est pas celui de la 4ème, sinon j'aurais compris de suite évidemment.)

 

Cependant, le style de l'auteur est agréable et fluide.

Seuls quelques dialogues m'ont dérangés : longs et pas vraiment pertinents, je pense que certains auraient pu être évités ou alors étoffés de sorte qu'il en sorte quelque chose de plus intéressant pour l'enquête.

 

Les personnages ne m'ont pas réellement parlé... L'auteur a déjà décrit et fait vivre ses personnages principaux sur 10 précédents tomes, je comprends donc que ce tome-ci soit assez bref sur la vie de chacun.

Malheureusement, moi je ne les connais pas et certains détails, remarques et autres anecdotes m'ont laissé de côté.

 

Deuxième petit bémol : les enquêtes financières ne sont pas vraiment mes préférées... J'ai un peu de mal avec le jargon et les méthodes des banques (rachats, crédits, actions, etc.), du coup la résolution de l'enquête m'a laissé perplexe : j'ai compris l'essentiel mais j'ai survolé certains passages d'explications sans vraiment assimiler les détails.

De plus, l'enquête « parallèle » m'a semblé assez légère alors qu'en fait elle m'aurait plus intéressée... Dans le résumé que j'ai trouvé sur Livraddict, je vois qu'elle fait l'objet principal de La voix (tome 5) : je vais donc me renseigner sur ce titre je pense.

 

 

En bref, une déception puisque j'ai raté pas mal d'anecdotes relatives aux précédents tomes... A relire après avoir découvert les débuts de cette saga !

 

 

 

Cette lecture me permet de participer au challenge Bookineurs en couleurs de Liyah : PAL en noire (bis).

challenge-bookineurs-en-couleurs

 

auchallenge Lire sous la contrainte : GN+GN (2 groupes nominaux)

http://img15.hostingpics.net/pics/682004Liresouslacontraintesession13.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur Les autres tomes de la saga

 

 

 

Fiche Babelio de l'auteur Site des éditions Métailié

 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

http://www.nouslisons.fr/on/images/button150x60.png

 

http://img4.hostingpics.net/pics/785118402952369640.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Déceptions
commenter cet article
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 19:49

IMM

 

Toujours pas de vidéos ce mois-ci mais je me rattrape très vite après le déménagement ! =)

 

 

 

~ Qu'est-ce que j'ai reçu en troc ? ~

 

  • Elle s'appelait Sarah de T. de Rosnay grâce à melymelo sur Livraddict.

 

 

 

~ Qu'est-ce qu'on m'a offert ? ~

 

Noël un peu en retard de N'amoureux :

  • Dôme, tome 2 de S. King

  • Atom[Ka] de F. Thilliez

     

 

 

~ Qu'est-ce que j'ai emprunté ? ~

 

Deux emprunts pour une LC et un challenge :

  • Le cycle d'Avalon, tome 1 : Les dames du lac de M. Zimmer Bradley

  • Penelope Green, tome 1 : La chanson des enfants perdus de B. Bottet.

 

 

 

~ Et pour quoi j'ai craqué ? ~

 

Pour France Loisirs...

Et oui, je fais désormais partie des fameuses personnes qui achèteront toute leur vie 1 livre tous les 3 mois !

Du coup, pour ma première commande j'ai choisi :

  • Chuuut ! De J. Boissard

  • Délivrance de J. Adler-Olsen

 

 

 

______

 

 

Bilan

 

~ Qu'est-ce que j'ai lu ? ~

 

J'ai fini mon livre en cours lors de mon dernier bilan, et lu 3 autres livres depuis... Ce qui fait un total de 1116 pages.

 

Ma lecture en cours : La muraille de lave de A. Indridason

 

 

 

~ Qu'est-ce que j'ai chroniqué ? ~

 

 

 

 

~ Où en sont mes challenges et LC ? ~

 

Vous pouvez retrouver tous mes challenges dans la rubrique « Je challenges, tu challenges, ... »

  • Challenge Un mot, des titres : Session 21 «pierre» → L'étrange histoire de Peter Schlemilh de A. von Chamisso.

    Session 22 « chanson » → 1 livre prévu.

  • Challenge Bookineurs en couleurs : Session 8 PAL Bleue→ 1 livre lu.

    Session 9 PAL Noire → 9 livres prévus.

  • Challenge Jacques a dit : Session de janvier « Sans E » → Carmilla de Sheridan Le Fanu.

  • Challenge Lire sous la contrainte : Session 12 « Nom de famille » → 2 livres lus.

    Session 13 « GN+GN » → 1 livre lu pour l'instant.

  • Challenge des 170 idées créé par Helran → 23/170 idées (+3 ce mois-ci)

  • LC du mois de janvier : Le cycle d'Avalon, tome 1 : Les dames du lac de M. Zimmer Bradley (26.01)

 

 

 

 

N'hésitez pas à me raconter à votre tour ce que vous avez reçu et lu !

 


Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Bilan du mois
commenter cet article
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 18:47

Fantastique.

Version publiée en 2004,

aux éditions LGF (1,50€).

123 pages.

 

Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXème siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive.

Lorsque surgit d'un attelage accidenté près du vieux pont gothique la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l'héroïne.

Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu'une inquiétante torpeur s'empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla...

Un amour ineffable grandit entre les deux créatures, la prédatrice et sa proie, associées à tout jamais « par la plus bizarre maladie qui eût affligé un être humain ».

 

http://img15.hostingpics.net/pics/706371carmillalefanu.jpg

 

Vous aurez sûrement remarqué que je ne suis pas fan de bit-lit...

Cependant, j'aime bien les créatures fantastiques et les phénomènes paranormaux donc les vampires ne me dérangent pas... tant que ça reste dans un contexte de peur !

 

 

Ce roman est un classique, le style est donc recherché et dense mais assez fluide car le récit est présenté comme une lettre qu'un des personnages a écrit a posteriori.

Le vocabulaire est riche mais abordable.

 

Les personnages m'ont semblé lointains puisqu'on ne les côtoie qu'à travers le point de vue d'un personnage qui relate ses souvenirs : c'est subjectif et quand même assez synthétique.

Néanmoins, on ressent bien le côté mystérieux de Carmilla et de son histoire.

 

L'histoire en elle-même m'a déçue !

Je m'attendais à une histoire de vampires et finalement, aucun vampire n'est apparu... L'auteur prend le parti de rester très mystérieux sur les détails, ne parlant que d'une maladie, d'une « torpeur » ; des traces de morsure n'étant citées qu'une fois ou deux dans le récit et seulement en tant qu'anecdotes.

A aucun moment le mot n'est prononcé, le personnage principal, auteur du récit effleure à peine cette idée. Du coup, le suspense retombe assez vite car on comprend que ces 120 pages ne seront consacrées qu'à une simple amitié de vacances à peine voilée de mystère.

 

 

En bref, une déception pour ce classique. J'attendais une histoire de vampire pure et dure mais je n'ai même pas eu l'évocation du mot ! Pas de frissons pour cette histoire, même pas un soupçon de suspense...

 

 

 

Cette lecture me permet de participer au challenge des 170 idées d'Helran, n°38 : quelque chose en rapport avec Halloween, la Toussaint... (les vampires et les tombes).

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

et au challenge Jacques a dit : Sans « E ».

http://img11.hostingpics.net/pics/306180ChallengeJacquesadit.jpg

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur 

 

 

Fiche Babelio de l'auteur Site des éditions LGF 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Déceptions
commenter cet article
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 11:08

Saga Le cycle d'Avalon, tome 1.

 

Fantasy.

Version publiée en 1997,

aux éditions Pygmalion (Grands romans).

430 pages.

 

La légende du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde n'avait, depuis longtemps, inspiré un roman d'une telle envergure, d'un pareil souffle. Et, pour la première fois, ce draine épique nous est conté par une femme à travers le destin de ses principales héroïnes. Bien sûr, Merlin l'Enchanteur, Arthur et son invincible épée Excalibur, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes, exceptionnellement attachantes, qui tiennent les premiers rôles : Viviane, la Dame du Lac, grande prêtresse d'Avalon, Ygerne, duchesse de Cornouailles et mère d'Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la Fée, sœur et amante du grand roi...

 

http://img15.hostingpics.net/pics/598396lesdamesdulacbradleyemprunt.jpg

 

La légende arthurienne m'attire beaucoup mais je n'ai jamais vraiment essayé de me plonger dans un des nombreux romans qui s'en inspirent...

Ce livre m'a attiré par le côté original du point de vue uniquement féminin !

 

J'ai trouvé le style de l'auteur agréable et plutôt fluide malgré un début qui m'a semblé laborieux à cause des paragraphes religieux qui ne m'intéressent pas vraiment... Je comprends que la vie d'Arthur a été centré sur la guerre entre deux religions mais j'ai trouvé que M. Bradley axait un peu trop ses premiers chapitres sur cette question. Néanmoins, petit à petit l'action prend le dessus et les pages défilent plus vite.

Pour un roman classé fantasy, le vocabulaire reste très simple : pas de créatures inventées de toutes pièces, ni d'inventions futuristes, juste un peu de magie et de fées !

 

Le roman est construit uniquement selon le point de vue des femmes de la légende arthurienne : on retrouve Morgane bien sûr, mais aussi Ygerne, Morgause et Guenièvre.

Les chapitres alternent entre les différents personnages. L'histoire est très dynamique car chaque femme a un destin et un but précis, parfois très différents les uns des autres.

Je trouve qu'on s'attache très vite et très facilement à Morgane puisqu'on la découvre enfant au départ et qu'on la voit grandir au fur et à mesure des pages. Son parcours est compliqué et dur, ses choix cruciaux pour la suite de l'histoire...

Guenièvre est peut-être la femme qui m'a le moins touché : elle reste très droite sur ses principes religieux, quitte à obliger Arthur à faire des concessions aux conséquences importantes. (Et puis, il faut dire que pour moi Guenièvre, c'est la nunuche de Kaamelott alors bon...)

Les personnages masculins sont forcément en retrait mais j'ai trouvé Arthur touchant, notamment à travers les yeux de Morgane.

 

L'intrigue en elle-même me semble assez fidèle à la légende originelle.

L'originalité des points de vue exclusivement féminins amène une nouvelle vision, plus sensible et axée sur les relations entre les personnages.

Le dénouement est bien mené mais ne laisse pas le lecteur en suspens. Certes, la fin est ouverte vers le tome 2 mais je pense qu'on peut se contenter de ce premier tome où les bases sont posées et certains chapitres déjà clos.

Cependant, la suite nous permettra je pense de voir Guenièvre évoluer, et ça ne serait pas dommage !

 

 

En bref, je ne pensais avoir été aussi enthousiaste lors de cette lecture mais cet avis fait ressortir énormément de points positifs ! Le seul bémol à mon sens serait le trop-plein de questionnements religieux dés les premières pages... Vite passés, l'action prend le dessus et la légende arthurienne est contée d'une façon originale et bien trouvée.

 

 

Cette lecture me permet de participer à la LC organisée par Samlor

 

au challenge des 170 idées d'Helran, n°119 : des cheveux.

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

et au challenge Lire sous la contrainte : GN + GN (deux groupes nominaux sucessifs).

http://img15.hostingpics.net/pics/682004Liresouslacontraintesession13.jpg

 

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur – Les autres tomes de la saga

 

 

 

Fiche Babelio de l'auteur Site des éditions Flammarion (Pygmalion)

 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

 

 

Repost 0
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 13:15

Contemporaine.

Version publiée en 2003,

aux éditions LGF.

251 pages.

 

L'homme est-il bon ou mauvais ?

Entraînés par un mystérieux étranger, les habitants d'un petit village ont une semaine pour choisir entre le Bien et le Mal.

Une parabole éblouissante sur le combat que se livrent en nous les ténèbres et la lumière, et un réflexion sur la liberté que nous avons, à chaque instant, de choisir notre chemin.

 

http://img15.hostingpics.net/pics/222647ledmonetmademoiselleprym.jpg

 

Cette année 2014 s'annonce comme la précédente : pleine de découvertes d'auteur !

 

J'avais vaguement entendu parler de P. Coelho comme un auteur de fantastique assez merveilleux, qui me rappelait tout de suite Le cœur cousu de C. Martinez.


Ce roman est loin de cet a-priori : déjà, rien de fantastique pour moi, juste quelques notions d'anges et de démons, de paradis, etc.. De plus, l'auteur a écrit un combat entre Bien et Mal, non un conte de fées !

Cependant, le style reste fluide et agréable à lire.


Les personnages sont attachants car proches de nous : ce sont des villageois qui ne veulent que le meilleur pour leur habitat quotidien. Bien sûr, j'ai eu un petit faible pour Berta, la grand-mère assise sur son banc à longueur de journée...

Et même si certaines décisions des habitants peuvent paraître exagérés ou horribles, je trouve que cela reste relativement crédible ou tout du moins cohérent par rapport à l'intrigue.

 

En effet, malgré l'aspect religieux que l'on peut apercevoir dans cette histoire, l'intrigue est plutôt ancrée dans la réalité avec une problématique de nouvelles perspectives pour un village vieillissant et dépeuplé comme il en existe encore de nos jours (surtout par chez moi!) : les habitants, n'ayant aucune envie de quitter parfois leur village natal, ou en tout cas ce village qui les a vus grandir et vivre, sont prêts à tout pour retrouver un tant soit peu d'espoir... Quitte à commettre l'irréparable ? C'est là où l'auteur met le doigt et explore les raisons qui font pencher vers le Bien ou vers le Mal !

 

 

En bref, une bonne lecture : une intrigue intéressante avec une problématique réelle et profonde. Les personnages, quoi que secondaires par rapport au combat Bien/Mal restent attachants et crédibles.

 

 

 

Cette lecture me permet de participer au challenge des 170 idées d'Helran, n°77 : des fleurs.

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

et au challenge Lire sous la contrainte : nom de famille

http://img11.hostingpics.net/pics/481343ChallengeLiresouslacontrainte.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

 

 

Site de l'auteur Site des éditions LGF 

 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

 

Repost 0
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 18:02

Classique.

Version publiée en 2011,

aux éditions Folio (2€).

99 pages.

 

 

Peter Schlemihl est au désespoir. Mais comment refuser une telle proposition ? La bourse de Fortunatus ! Cet homme mystérieux en habit gris lui a offert, ni plus ni moins, une fortune inépuisable... en échange de son ombre. Étrange et, surtout, tentant ! Pouvait-il se douter que la générosité de l'homme n'était qu'un masque et que le marché lui coûterait si cher ? Proscrit de la société, Peter Schlemihl erre désormais à la recherche de son ombre - autant dire de son âme-, mais un pacte avec le diable n'est-il pas irrévocable ?

 

http://img11.hostingpics.net/pics/542738ltrangehistoiredePS.jpg

 

Les classiques Folio sont faciles à découvrir et celui-là me tentait grâce au côté fantastique. Malheureusement, j'en ressors très mitigée...

 

On retrouve le style des classiques du XIXème siècle : la plume est soignée et poétique. Les descriptions sont étoffées et le récit est riche.

J'aime beaucoup retomber dans ce genre d'écriture, cela permet de « couper » entre deux lectures contemporaines.

 

Le personnage principal est très présent puisque le roman est en fait une lettre que Peter Schlemihl écrit pour raconter ses mésaventures. Le récit est donc centré sur ses impressions et son point de vue.

L'auteur démontre que « l'argent ne fait pas le bonheur » : le roman est bien construit pour que la morale de fin soit assez clair.

Les autres personnages restent assez lointains puisqu'ils n'apparaissent que comme « instruments » de l'aventure de Peter.

 

C'est du côté de l'intrigue que mes doutes sont... En effet, la première proposition reste crédible : l'ombre de Peter contre la bourse de Fortunatus.

Cependant, l'auteur introduit vers la fin un nouveau choix qui me paraît beaucoup plus farfelu. Je ne pense pas que cette partie du roman soit réellement utile à la morale, j'ai trouvé qu'elle ne faisait que plomber le récit (pourtant court!) et donner un aspect moins sérieux au dénouement.

 

 

En bref, un avis mitigé pour ce classique assez méconnu. La première partie laisse entrevoir un bon roman type du XIXème siècle mais un retournement de situation rend l'histoire moins crédible, c'est dommage !

 

 

 

Cette lecture me permet de participer au challenge des 170 idées d'Helran, n°66 : un nez.

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

au challenge Un mot, des titres de Calyspo : pierre

Challenge Un mot, des titres

 

et au challenge Lire sous la contrainte : nom de famille.

http://img11.hostingpics.net/pics/481343ChallengeLiresouslacontrainte.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur 

 

 

 

Fiche Babelio de l'auteur Site des éditions Folio

 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

http://img4.hostingpics.net/pics/785118402952369640.jpg

 

 

 

 

Repost 0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 12:38

IMM

 

Petit IMM vite fait puisque je n'ai vraiment pas le temps de faire de vidéos en ce moment...

Juste 3 livres ce mois-ci, N'amoureux ne m'a pas encore fait de cadeaux de Noël.

- Hunger Games, tome 1 de S. Collins emprunté à la médiathèque.

- Ubu roi de A. Jarry et Pierre et Jean de Maupassant, donnés par mon frère (lectures scolaires).

 

 

Bilan

 

Même si je manque de temps, je voulais quand même revenir sur l'année 2013...

 

Cette année, j'ai lu 56 livres (un en cours), soit 5 de plus qu'en 2011 (rien de significatif !).

Parmi ces lectures, on peut compter 11 coups de coeur (5 en 2011) et 4 déceptions (5 en 2011).

 

J'ai réussi à vous écrire 71 articles, je suis assez fière étant donné les exams et l'été un peu chargé ! Un bilan des challenges arrive débt janvier.

 

Dernier chiffre : environ 180 livres sont passés par chez moi ou y sont encore (achats, emprunts, cadeaux, partenariats).

 

Une année plutôt sympa en somme ! Et vous, votre bilan ça donne quoi ?

 

Bonnes fêtes !

 


Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Bilan du mois
commenter cet article
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 17:02

Saga Hunger Games, tome 1.

 

S.-F. Jeunesse.

Version publiée en 2009,

aux éditions Pocket Jeunesse.

400 pages.

 

Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l'épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé...
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l'antenne. Calcul ? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim...

 

http://img4.hostingpics.net/pics/847535HungerGamesTome1SCollins.jpg

 

Mauvaise élève, j'ai commencé par regarder le film avant de lire le roman original...

Cependant, l'adaptation ne m'a pas fait fuir donc je me suis lancée dans cette saga connue et reconnue de tout le monde désormais !

 

Pour un roman jeunesse, je m'attendais à un style très simple comme certains titres de dystopie qui sont très à la mode en ce moment.

J'ai été surprise de trouver une écriture certes fluide et agréable mais également recherchée. On ne manque pas de descriptions, ce qui est une bonne chose étant donné l'excentricité et les détails décalés de Panem ; ni d'explications dans le découpage des différents districts et le rôle des Hunger Games.

 

J'avais déjà pas mal accroché avec Katniss dans le film et j'ai trouvé l'adaptation très conforme au personnage de départ : elle est déterminée et mature, tout ce que j'aime et que l'on ne retrouve pas forcément dans les romans jeunesse...

Les autres personnages sont également bien travaillés notamment Peeta, personnage secondaire, et Rue qui m'avait fait pleurer dans le film !

Cependant, j'avais un souvenir un peu plus présent de Gale : on ne l'aperçoit qu'au départ et dans les souvenirs de Katniss... C'est dommage car je pense que c'est un personnage que je pourrais vraiment apprécier.

 

L'histoire est assez originale et prenante. Même si je connaissais déjà le dénouement, j'ai enchaîné les chapitres jusqu'au dernier pour avoir le dénouement.

Suzanne Collins sait entretenir le suspense et j'ai maintenant hâte de connaître la suite !

 

 

En bref, une très bonne lecture grâce à une écriture recherchée mais fluide et une intrigue originale mettant en scène des personnages déterminés et travaillés. Une bonne surprise pour un roman jeunesse !

 

 

 

Cette lecture me permet de participer au challenge des 170 idées d'Helran, n°8 : un bijou.

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur – Les autres tomes de la saga

 

 

 

Site de l'auteur Site des éditions Pocket Jeunesse

 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

http://www.nouslisons.fr/on/images/button150x60.png

 

http://img4.hostingpics.net/pics/785118402952369640.jpg

 

 

 

Repost 0

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook