Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 12:02

wishlist1.png 

 

La nuit du 5 août de D. Chamberlain, lu par une dame qui prend mon bus. La couverture fait un peu "roman de gare" mais le résumé m'a tenté : Sa maison de famille, sur une plage du New Jersey, était un lieu de liberté et d'innocence pour Julie Bauer... jusqu'à cette nuit tragique où sa sœurs Isabel fut assassinée à l'âge de dix-sept ans. Plus de quarante années se sont écoulées, mais ce souvenir nuit encore à ses relations avec Shannon, sa fille adolescente, et Maria, sa mère. Ces préoccupations évolueront en véritable crise de conscience lorsqu'une lettre découverte par hasard au fond d'un tiroir l'amène à se poser des questions cruciales sur ce qui s'est réellement passé cette fameuse nuit du 5 août 1962.

Le pied mécanique de J. Ferris : Tim Fanrsworth est un homme séduisant. Les années paraissent ne pas avoir prise sur lui : il ressemble toujours à ces stars de cinéma que les femmes admirent tant. Il aime sa femme, Jane, superbe elle aussi, et, en dépit des épreuves du quotidien et des petites tentations, nées de longues années de vie commune, leur mariage est heureux. Le travail de Tim est sa passion : associé d’un grand cabinet d’avocats de Manhattan, il gère les affaires les plus importantes. Même lorsque sa fille unique, Becka, se cache derrière sa guitare, ses dreadlocks et ses rondeurs, il n’a de cesse de lui répéter en père modèle et aimant qu’elle est, pour lui, la plus jolie fille du monde. Tim a tout pour être heureux : il aime sa femme, sa famille, son travail, sa maison. Mais un jour, il se lève de son siège et s’en va. Il se met à marcher et ne peut plus s’arrêter. Ces crises peuvent durer quelques jours ou quelques années. Alors, il perd tout ce qui lui semblait à jamais acquis : un présent heureux, un avenir serein, toutes ses certitudes. Pour combattre ce mal mystérieux qui grignote sa vie, ses passions, son âme, Tim doit renoncer à ce qu’il croyait être, porter un casque plein d’électrodes sur son crâne nu, quitter son travail, accepter l’inconnu. 

V virus de S. Westerfeld, un coup de coeur de Livr0ns-n0us, qui me l'a conseillé malgré mes doutes... : Avant de rencontrer Morgane, Cal était un étudiant new-yorkais tout à fait ordinaire. Il aimait la fête et les bars, la vie insouciante du campus. Il aura suffi d'une seule nuit d'amour, la première, pour que sa vie bascule. Désormais, Cal est porteur sain d'une étrange maladie. Ceux qui en sont atteints ne supportent plus la lumière du jour, fuient ceux qu'ils ont aimés et ont une fâcheuse tendance à se repaître de sang humain. Des vampires d'un genre nouveau...


http://img11.hostingpics.net/pics/172803mercredi38.jpg

 

 

Livr0ns-n0us et Marion F (à qui j'ai piqué la nouvelle petite icône) m'ont rejoint dans cette folle aventure, alors retrouvez désormais leurs propres Envies du Mercredi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Mes envies du Mercredi
commenter cet article

commentaires

Bykiss 10/01/2012 16:29


Héhé je l'ai lu il y a très longtemps La nuit du 5 aout ! Mais c'était en anglais (mon premier roman VO) donc je ne saurais pas trop te dire s'il était vmt bien. Je crois que c'est un peu longuet
mais il y a un bon suspense ! Ca me donne envie d'aller voir les avis d'autres internautes pour me remémorer ce roman !

miss bunny 04/01/2012 18:49


la nuit du 5 août me dit bien.


le pied mécanique aussi, mais j'ai peur que ce soit un peu particulier.

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook