Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 17:57

Contemporaine.

Edition publiée en 2003,

aux éditions J'ai Lu.

155 pages, vendu 4,80€.

 

A-t-on le droit de tout quitter, femme et enfants, simplement parce que l'on se rend compte - un peu tard - que l'on s'est peut-être trompé ? Adrien est parti. Chloé et leurs deux filles sont sous le choc. Le père d'Adrien apporte à la jeune femme son réconfort. A sa manière : plutôt que d'accabler son fils, il semble lui porter une certaine admiration. Son geste est égoïste, certes, mais courageux. Lui n'en a pas été capable. Tout au long d'une émouvante confidence, il raconte à sa belle-fille comment, jadis, en voulant lâchement préserver sa vie, il a tout gâché.


Anna-Gavalda---Je-l-aimais


"Je croyais que c'était moi la plus maligne, que j'avais compris la vie mieux que les autres, et je me congratulais parce que je n'étais pas tombée dans le piège. Et puis vous voilà, et je me sens complètement perdue."

 

J'ai l'habitude de lire la quatrième de couverture avant d'ouvrir un nouveau livre... Et heureusement, car dés la première page de ce roman, on se retrouve plongé au coeur d'un dialogue ; on ne connait ni le propos, ni les personnages. C'est plutôt perturbant pour un début ! Surtout que, la plupart du temps, l'auteur ne se sert pratiquement que de pronoms pour désigner les protagonistes...

Au fil des lignes, l'histoire commence à prendre forme autour de Chloé, de son beau-père Pierre, et des 2 enfants.

Les premiers chapitres sont courts, rapides à lire, composés de scénes quotidiennes puis, petit à petit, les chapitres se rallongent, deviennent des monologues sur les souvenirs de Pierre, les réactions de Chloé.

On assiste en fait à une sorte de débat en découvrant les regrets et l'amour perdue de Pierre contre la tristesse et l'incompréhension de Chloé, laissée à l'abandon par son mari.

En résumé : un beau livre de la trempe de Je vais bien, ne t'en fais pas d'O. Adam.

Un petit hic : la fin. Je trouve qu'il manque quelque chose, le pourquoi du départ d'Adrien, l'avenir de cette famille décomposée, ... On a l'impression (et c'est peut-être le cas) que l'histoire de Chloé n'est qu'un prétexte pour découvrir la vie de Pierre.

Adaptation cinématographique : Je l'aimais de Z. Breitman avec D. Auteuil

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


J'ai une espèce d'appréhension avec cet auteur, je ne sais pas pourquoi parce qu'en plus j'ai bien aimé "Ensemble c'est tout"...



Répondre
F


Je l'ai abandonné en cours de route, il m'agaçait prodigieusement !



Répondre
L


Je n'aime pas trop les livres de Gavalda...



Répondre
A


Anna Gavalda, c'est un peu spécial, mais j'ai bien ses références.



Répondre
O


J'ai un peu le même avis. J'ai eu beaucoup de mal à exprimer mon point de vue. ^^



Répondre

  • : Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook