Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 08:14

Thriller.

Version publiée en 2013,

aux éditions Pocket.

608 pages.

 

Coup-de-coeur

 

Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde.

Tu manipules ? Tu deviendras une proie.

Tu domines ? Tu deviendras une esclave.

Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour...

Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard...

Tu commandes ? Apprends l'obéissance.

Tu méprises ? Apprends le respect.

Tu veux vivre ? Meurs en silence...

 

http://img4.hostingpics.net/pics/199464justeuneombregiebel.jpg

 

Mon premier essai avec Karine Giebel avait été une réussite ! J'avais envie de tester sur un roman plus long et c'est un deuxième résultat positif.

 

On retrouve le style fluide et agréable de l'auteur.

Certains passages sont saccadés avec des phrases très courtes, parfois juste des mots et c'est ce qui alimente le suspense du début à la fin. De plus, les chapitres ne s'éternisent pas mais donnent envie de tourner les pages.

Certains sont mêmes centrés sur le psychopathe, comme s'il écrivait des lettres à sa victime : ces passages sont assez malsains mais tellement prenants.

 

Chloé, le personnage principal m'a un peu dérouté : très imbue d'elle-même malgré la faille que l'on découvrira au milieu du roman, elle ne se remet jamais en question. Elle m'a énervé au plus haut point tout au long du roman... Même lorsque des fois la situation la met en position de faiblesse, je n'ai pas réussi à avoir pitié puisqu'elle ne s'abaisse à aucun moment à avouer qu'elle est au fond du trou. Bref, c'est juste pas possible une telle tête à claque !

On découvre également Alex, un personnage masculin comme je les aime (ai-je besoin de dire que je suis tombée amoureuse ?), policier cassé de l'intérieur mais qui ne laisse pas tomber sa carapace...

Les personnages secondaires sont eux aussi bien travaillés et participent tous d'une façon ou d'une autre à l'intrigue.

 

L'intrigue est à couper le souffle ! Malgré un fond banal, le suspense est là du début à la fin.

Et ce que j'aime par dessus tout, même si parfois c'est assez énervant, c'est de croire que l'on a découvert le coupable et se faire berner en beauté par l'auteur : et c'est ce qu'il se passe dans ce roman.

La fin est surprenante car c'est loin d'être le happy end auquel on s'attend au deux tiers du roman : la situation se renverse complètement et le cauchemar ne fait que commencer !

 

Petite parenthèse : j'ai trouvé une légère similitude avec Robe de marié de P. Lemaître dans la façon d'opérer du psychopathe... C'est une sensation assez furtive que j'ai eu dans un passage et je ne suis pas arrivée à lâcher cette idée par la suite.

 

 

 

En bref, c'est un coup de cœur pour moi : un style facile à lire et prenant, des personnages qui font réagir le lecteur (en bien comme en mal) et une intrigue complètement folle ! Un thriller psychologique digne de ce nom qui, en plus, nous offre une fin magistrale loin de l'idée que l'on a pu s'en faire durant les 600 pages du roman.

 

 

 

Cette lecture me permet de participer au challenge des 170 idées d'Helran, n°22 : une pièce d'un vêtement (la capuche).

http://img15.hostingpics.net/pics/258800challenge170ides.jpg

 

et à la Lecture Commune Livraddict organisée par Vepug sur Livraddict.

 

 

 

Du même auteur, sur le blog : 

- Terminus Elicius

 

 

 

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

 

 

Site de l'auteur Site des éditions 

 

 

http://www.livraddict.com/images/logo_liv.jpg

 

http://www.nouslisons.fr/on/images/button150x60.png

 

http://img4.hostingpics.net/pics/785118402952369640.jpg

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Riz-Deux-ZzZ - dans Coups de coeur
commenter cet article

commentaires

Luna 07/08/2014 10:34


Une très très bonne surprise pour moi également : je ne m'attendais pas à ce que l'histoire aille aussi loin et j'ai trouvé l'épilogue aussi terrifiant que bluffant !

barbouille-bouquine.over-blog.com 11/12/2013 15:24


J'ai aussi eu un gros coup de coeur pour ce livre,  cette auteur est une belle découverte, je vais poursuivre ma découverte de sa bibliographie. 

Riz-Deux-ZzZ 11/12/2013 17:14



Moi aussi ! =)


Une autre LC est prévue en mars 2014 pour "Meutres pour rédemption" si ça t'intéresse.



Neph 01/12/2013 17:23


C'est avec ce titre que j'ai commencé à lire du Giebel, et j'adore inconditionnellement !

Riz-Deux-ZzZ 01/12/2013 20:01



Je ne m'étais jamais vraiment intéressé à cette auteur et finalement, ça fait un peu comme avec Thilliez : j'aime beaucoup et j'ai envie de tout découvrir !


Tu as lu quoi ensuite de Giebel ?



vepug 30/11/2013 12:22


Un super roman... Addictif... Au final terrifiant...


Merci pour ta participation

Riz-Deux-ZzZ 01/12/2013 20:00



Merci à toi d'avoir proposé cette LC parce que ce livre n'était pas dans mes priorités et c'était une belle erreur ! =)



Flo Tousleslivres 29/11/2013 09:38



  • : Riz-Deux-ZzZ
  • Riz-Deux-ZzZ
  • : On ne devrait lire que les livres qui nous piquent et nous mordent. Si le livre que nous lisons ne nous réveille pas d'un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ? [Franz Kafka]
  • Contact

En Cours...

Glacé de B. Minier

 

 

LC prévues...

17.01 -> La délicatesse de D. Foenkinos

24.01 -> Les mères de S. Hayes

 

28.02 -> L'assassin royal, tome 3 : La nef du crépuscule de R. Hobb

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe de J. Dashner

 


Rechercher

Instagram

Youtube

Facebook